Accueil Présentation
La Chlorella
Mode de Culture
L'homme et l'animal
Détoxication
Utilisation Composition
Contact Commande
  
 


RESULTATS D’EXPERIENCES DE MEDECINS ET NUTRITIONISTES

BENEFICES ATTENDUS D’UNE COMPLEMENTATION ALIMENTAIRE REGULIERE CHEZ L’HOMME


°      Aide à la régénération des tissus car la chlorelle stimule le métabolisme cellulaire, ce qui peut rapidement être perçu au niveau de la qualité des muqueuses,

°      Favorise le nettoyage de l’organisme en facilitant le travail intestinal (agent détoxifiant reconnu pour ses grandes capacités de bio-absorption des particules métalliques),

°      Améliore le flux sanguin en stimulant les processus métaboliques, notamment enzymatiques : la chlorelle agit ainsi comme tonifiant musculaire et sexuel et favorise la prévention des problèmes cardiovasculaires,

°      Aide à la croissance des enfants et des adolescents,

°      Pallie les situations de carences, notamment en vitamine B12, fer… (indispensable pour tous ceux qui consomment peu ou pas de viande).


°      Cette amélioration est liée à celle de l’état de santé général mais également à l’augmentation de la sérotonine appelée « l’hormone du bonheur », grâce à l’apport de l’acide aminé essentiel le Tryptophane qui en permet la synthèse,

°      Les consommateurs lui reconnaissent souvent un effet calmant, voire même déstressant.


°      Renforce notre organisme vis à vis des agressions extérieures, ce qui est facilement observé par la diminution puis la disparition des boutons de l’herpès labial ou d’aphtes dans la bouche par exemple, la disparition des symptômes liés à la présence de Candidats Albicans

°      Augmente la résistance aux agressions extérieures en augmentant les défenses immunitaires de l'organisme,

°      Réduit les effets de la ménopause tels que les bouffées de chaleur,

°      Améliore la résistance des cellules vis à vis du vieillissement dus aux effets des radicaux libres,

°      Apporte des effets bénéfiques sur la beauté et l’intégrité de la peau, des ongles, des cheveux,


Des études en laboratoires ont été menées sur de grandes populations de cobayes ainsi que des études sur des sites d’élevage, de production et de reproduction de porcs, poules pondeuses, dindons, canards, lapins ...

Les études sont toujours comparatives entre deux groupes d’animaux, élevés dans les mêmes conditions, dont l’un reçoit de la Chlorella en complément de son alimentation.

Les résultats ont montré qu’une alimentation animale enrichie quotidiennement de 0,1 à 0,8% et jusqu’à 3% de Chlorella vulgaris en fonction du type d’animal et du mode d’élevage apporte des bénéfices significativement mesurables.

1 - Animaux d’élevage et animaux domestiques

 Les résultats expérimentaux ont montré qu’un apport quotidien de 1 à 3% de micro algues en complément de l’alimentation du lapin montre des effets positifs sur la qualité de sa fourrure. De plus celui-ci présente une bien meilleure résistance aux maladies. 

Un effet calmant est souvent observé chez les animaux.

 2 – Animaux de reproduction

 Les résultats expérimentaux ont montré qu’une alimentation animale enrichie quotidiennement de 0,1 à 0,8 % de Chlorella favorise une augmentation significative de la fécondité des animaux. Celle-ci se traduit par un accroissement d’environ 20% de la ponte des poules pondeuses et/ou par une augmentation du volume et du poids moyen des poussins.

Les résultats ont montré une amélioration significative du rendement d’élevage qui se traduit par une diminution du taux de perte, une utilisation plus efficace de la nourriture et une amélioration générale du parc animalier.






Chien et Chats :


1% de Chlorella vulgaris dans leur ration  alimentaire quotidienne :                            
Poules, Poulets, Dindons, Canards, Porcs, Cobayes :

0,1 à 0,8% de Chlorella vulgaris dans leur ration alimenataire quotidienne :

 
 
+      Augmente la vitalité

+      Améliore la qualité du pelage

+      Augmente la force

+      Augmente la résistance aux  maladies

+      Apaise / calme
+      Augmente la fécondité des animaux qui se traduit par une augmentation moyenne de la ponte (augmentation en nombre, taille moyenne des œufs, dureté des coquilles),

+      Augmente le volume et le poids moyen des bébés animaux,

+      Augmente le rendement d’élevage (diminue les pertes animales, utilisation plus efficace de la nourriture, diminue l’acidité des rejets),

+      Augmente la résistance aux maladies grâce à une amélioration significative de l’état de santé général du parc animalier.